Contact : Jocelyn Garrido 0652647791
Contact : Jocelyn Garrido 0652647791
Contact : Jocelyn GARRIDO Tel : 0652647791 ESQUISEWATER K8 EAU KANGEN EAU ALCALINE EAU ANTI OXYDANTE EAU HYDROGENEE EAU FILTREE EAU PURIFIEE
                     Contact : Jocelyn GARRIDO                                                 Tel : 0652647791 ESQUISEWATER                                                 K8 EAU KANGENEAU ALCALINEEAU ANTI OXYDANTEEAU HYDROGENEEEAU FILTREEEAU PURIFIEE 

Les bienfaits de l’eau Kangen, eau alcaline ionisée, encore appelée eau d’hydrogène, s’expliquent aujourd’hui par la richesse de sa concentration en gaz d’hydrogène moléculaire dissous.

L’Evidence est Claire. L’Hydrogène Moléculaire Change les Règles du Jeu de la Qualité de l’Eau

Les articles contenus dans les listes proposées ici sont référencés dans la littérature scientifique: bases de données PubMed, HighWire, SciFinder, Web of Science, Scopus, etc.
Ils ne sont pas juste tirés de Google où l’on peut trouver tout et son contraire, ni tirés de l’un de ces magazines de santé ou de l’une de cesnewsletters écrits par un quelconque vendeur.

 

Extraits d’études scientifiques médicales traduites en français

Exemple 1 : L’eau d’hydrogène prévient le syndrome métabolique.

Trouble caractérisé par une constellation de symptômes (y compris l’obésité, la résistance à l’insuline, l’hypercholestérolémie et l’hypertension), le syndrome métabolique est associé à un risque accru de maladie cardiovasculaire et de diabète de type 2. Dr. Nakao et ses collègues ont mené une étude sur 20 patients à risque de syndrome métabolique, leur demandant de boire environ deux litres d’eau riche en hydrogène par jour pendant huit semaines. Des tests sanguins ont été effectués au début, au milieu et à la fin de la période d’étude. Résultats: Après huit semaines, les participants ont, en moyenne, une augmentation de 39% du taux sanguin d’enzymes anti-oxydantes, augmentation de 8% du taux sanguin de HDL «bon» cholestérol et diminution de 13% du total de cholestérol-niveaux d’amélioration qui ont réduit considérablement leur risque de syndrome métabolique.

Exemple 2 : L’eau d’hydrogène améliore la santé des patients diabétiques and pré-diabétiques.

Une étude japonaise a impliqué 36 patients souffrant soit de diabète de type 2 soit d’intolérance au glucose (un état ??pré diabétique dans laquelle les niveaux de glucose sanguin sont plus élevés que la normale). Certains patients ont bu environ 1 litre d’eau riche en hydrogène par jour pendant huit semaines. Les autres ont bu la même quantité d’eau plate. Résultats : la consommation d’eau riche en hydrogène a été associée à une diminution significative du taux de LDL «mauvais» cholestérol et des marqueurs urinaires de stress oxydatif ainsi qu’à l’amélioration du métabolisme du glucose. Pour les deux tiers des patients de pré diabète, les résultats des tests de tolérance au glucose par voie orale sont revenus à la normale. Parmi les buveurs d’eau plate, il n’y avait pas eu de changements significatifs.  

Exemple 3 : L’eau d’hydrogène soulage les effets secondaires négatifs de la radiothérapie du cancer

Dans une étude en 2011, l’équipe du Dr Nakao* a suivi 49 patients atteints de cancer du foie subissant une radiothérapie, traitement qui augmente souvent la fatigue et affecte négativement la qualité de vie. Les participants qui ont bu environ deux litres d’eau riche en hydrogène par jour pendant six semaines ont eu des taux de marqueurs oxydatifs sanguins abaissés (sous-produits de la lésion des cellules causés par les radicaux libres) et ont signalé connaître une qualité de vie plus élevée par rapport aux participants qui buvaient de l’eau du robinet. Le Dr Nakao avait noté que l’eau riche en hydrogène n’avait pas compromis les effets anti-tumoraux thérapeutiques des radiations. De plus, des études animales montrent que la consommation d’eau riche en hydrogène peut aider à réduire le risque de l’athérosclérose ; prévient les déclins induits par le stress dans l’apprentissage et la mémoire ; ralentit la progression de la maladie de Parkinson ; prévient ou soulager la colite ; réduit les réactions allergiques ; …  améliore la fonction rénale chez les patients transplantés rénaux …  et diminue la toxicité pour les reins et d’autres effets secondaires de la chimiothérapie par le Cisplatine.
Professeur Atsunori Nakao, MD, Ph.D, est agrégé de chirurgie à l’Institut de Transplantation Starzl E. Thomas à l’Université de Pittsburgh
 

Exemple 4 : L’Hydrogène moléculaire, un gaz médical thérapeutique émergeant qui cible certaines maladies en particulier les maladies neurodégénératives.

Les effets de l’hydrogène moléculaire sur diverses maladies ont été documentées pour 63 modèles de maladies et de maladies humaines (au moment où cet article a été écrit.) La plupart des études ont été réalisées sur des rats et des souris, mais l’absence d’effets indésirables de l’hydrogène ont vite permis des études cliniques chez l’homme, même en l’absence d’études sur les animaux.

D’importants effets de l’hydrogène ont été observés en particulier sur les maladies causées par le stress oxydatif, y compris :

  • L’hypoxie cérébrale néonatale (réduction de l’apport d’oxygène au cerveau à la naissance)
  • La Maladie de Parkinson
  • L’ischémie / reperfusion de la moelle épinière, du cœur, des poumons, du foie, des reins et de l’intestin
    (l’ischémie signifie la restriction de l’approvisionnement en sang aux tissus, la reperfusion correspond aux dommages causés lors du retour de l’approvisionnement en sang vers les tissus après une période d’ischémie)
  • La transplantation du poumon, du coeur, des reins et de l’intestin

    6 maladies humaines ont été étudiées à ce jour :

  • Le diabète de type 2
  • Le Syndrome métabolique
  • L’hémodialyse (traitement de la maladie du rein)
  • Les myopathies inflammatoires et mitochondriales (maladies musculaires)
  • L’Infarctus du tronc cérébral (AVC du tronc cérébral)
  • Les effets indésirables radio-induites (dues à la radiothérapie pour les tumeurs)

Exemple 5 : Les progrès récents vers la médecine de l’hydrogène : le potentiel de l’hydrogène moléculaire pour des applications préventives et thérapeutiques

Le Stress oxydatif persistant est l’une des principales causes de la plupart des maladies liées au mode de vie, le cancer et le processus de vieillissement. Un stress oxydatif aiguë entraîne directement de graves dommages aux tissus. En dépit de l’importance clinique des dommages oxydatifs, les antioxydants n’ont été que d’’un succès thérapeutique limité. L’hydrogène moléculaire est un nouvel antioxydant potentiel pour des applications thérapeutiques et préventives.
L’hydrogène a un certain nombre d’avantages comme antioxydant potentiel : il se diffuse rapidement dans les tissus et les cellules, et ne perturbe ni les réactions du métabolisme d’oxydo-réduction ni les espèces réactives de l’oxygène (ROS) qui fonctionnent dans la signalisation cellulaire. Il ne devrait y avoir, de ce fait, que peu effets secondaires de la consommation de l’hydrogène.
L’hydrogène présente non seulement des effets contre le stress oxydatif, mais aussi différents effets anti-inflammatoires et anti-allergiques.

Exemple 6 : Les progrès récents de la recherche sur l’hydrogène en tant que gaz médical thérapeutique

La recherche fondamentale et clinique récente a révélé que l’hydrogène est un important facteur de régulation physiologique avec des effets protecteurs antioxydants, anti-inflammatoires et des effets anti-apoptotiques (protection contre la mort cellulaire) sur des cellules et des organes. L’hydrogène thérapeutique a été administré sous différents modes d’absorption dont l’inhalation simple, dissous dans l’eau pour être donné à boire et par injection dans une solution saline saturée en hydrogène. Cette revue résume les données actuellement disponibles concernant le rôle protecteur de l’hydrogène. Elle donne un aperçu des progrès récents de la recherche sur l’utilisation de l’hydrogène comme gaz médical thérapeutique dans divers modèles de maladies et discute de la faisabilité de son utilisation comme stratégie thérapeutique.

Les études cliniques (Source Michel Ghezail)

Etudes cliniques
etudes cliniques : sources site Michel Ghezail avec nos remerciements
etudes cliniques kangen.pdf
Document Adobe Acrobat [1.5 MB]

 

Comment nous joindre 0652647791 

Actualités

Salons : 

Sanary : du 24 au 26/03/2017, salon bien-être

Brignoles : du 1er au 9 avril 2017

Beaumes de venise : 15 et 16 avril 2017